News
  Biographie
  Les voitures RSO
  Moments forts
  L'équipe RSO
  Amis
  Galerie
  Vidéos
  A vendre
  Liens
  Livre d'Or
  Nous Contacter
     
     
    F. Rasquin 2005
Biographie

Rubriques : Biographie
Pascal et les Ford Escort, c'est une histoire qui ne date pas d'hier...

En effet, puisqu'à peine âgé d'un an Pascal accompagnait déjà ses parents lors
des 24 heures de Francorchamps 1965 durant lesquelles Yvette Fontaine se faisait remarquer en signant de très bon chronos au
volant d'une ... Ford escort MK1 !

Comme pour beaucoup de passionnés d'automobile cette passion est souvent transmise par un membre de son entourage ou de sa famille.
Et pour Pascal c'est tout simplement son père qui est un amateur de sport automobile et en particulier des modèles de la marque Ford.
A tel point qu'a la fin des années 60, celui-ci participe à plusieurs types d'épreuves comme des slaloms , des courses de côtes ainsi
qu'à quelques rallyes secrets au volant d'une ford cortina .
Il va sans dire que le jeune Pascal est le premier supporter de son papa et qu'il le suit sur toutes les épreuves.

C'est en 1975 qu'à lieu une petite révolution au sein de la gamme ford avec l'apparition de la Ford escort MK2 RS2000,
les Regnier père et fils ne sont pas insensibles aux nombreuses qualités de cette petite sportive à tel point qu'il est question de vendre la cortina pour acquérir ce nouveau modèle.
Mais la raison l'emportera sur la passion pour cette fois et la cortina restera encore dans le garage pendant quelques temps.

Il faudra cependant 7 ans à Pascal pour convaincre son papa à acquérir une ford escort RS2000.
Le paternel convaincu il fallait encore trouver la perle rare, après de très longues recherches Pascal découvre une annonce dans Turbo
magazine et après avoir pris contact avec son propriétaire, il découvre que la voiture se trouve seulement à quelques km de la maison !

Très vite la nouvelle escort remplace l'ancienne cortina et Pascal est déjà tout heureux de prendre place aux cotés de son papa pour participer à son premier rallye.
Malheureusement sa maman ne l'entendait pas de la même oreille et c'est finalement son cousin qui prendra la place de copilote.

Pas rancunier Pascal se contentera d'assurer le role de mécanicien pendant quelques années.

Deux ans plus tard Pascal peut enfin participer à un rallye en tant que copilote , avec son père pour pilote bien entendu !
Déjà tout heureux de partciper à sa première épreuve Pascal ne se doutait pas qu'une énorme surprise l'attendait après la première boucle.
En effet son papa décide de lui céder le volant pour le reste de l'épreuve.
Il va sans dire que l'émotion est énorme dans l'habitacle de
l'escort .
Malgré le stress, le père et le fils termineront toutefois leur première course dans cette configuration inédite à une très belle place (juste derrière José Mayné)

C'est décidé, pour la suite, les rôles seront définitivement inversés et Pascal sera copiloté par son papa dès le rallye d'Erquelinnes.
Mais lors de cette épreuve, c'est la catastrophe, Pascal sort de la route quelques mètres après l'arrivée de la 1ère spéciale !
Le papa toujours propriétaire de la voiture fut tellement en colère qu'il décida de tout remballer.
Pascal a d'autant plus de mal à comprendre ce qu'il se passe car la voiture est pratiquement intacte hormis quelques griffes.

Quelques années passent, le temps à Pascal d'économiser pour enfin acheter sa première voiture de rallye qui n'est autre que l'RS2000 familiale.

Toutefois les faibles moyens du jeune pilote au style déjà percutant ne lui permettent pas de rouler beaucoup et les saisons se résument à 3 rallyes par an ( Fosses, Sombreffe et Mettet )

Mais pour son 1er rallye de Sombreffe, il termine déjà à une belle 14 ème place au général.
Ensuite la voiture est peinte en bleu, couleur qui ne lui portera pas
chance car il sera victime de sa première grosse sortie, toujours avec son papa en tant que copilote.
Soulignons que la préparation de la voiture n'était pas exceptionelle,
c'est à ce moment que Pascal à pris conscience qu'une voiture de rallye devait être bien sécurisée
car il s'en serait trop voulu d'avoir bléssé son père faute d'une mauvaise préparation.

Malgré tout ce sera la dernière course du papa en tant que copilote de
Pascal.
Lionel et Fabian ses cousins assurent tour à tour le rôle de copilote.

Jusqu'au jour où un nouveau membre de la famille prend place à la droite de Pascal.
cette personne n'est autre que sa petite soeur Isabelle qui a son tour à éprouvé les pires difficultés pour convaincre sa maman !

Les premiers rallyes se passent très bien mais lors du RS Gosset
suite à une erreur de pointage, Pascal s'était mis en tête de rattraper le temps perdu afin d'offir la coupe des dames à Isabelle mais en attaquant trop fort il détruira la voiture lors d'une terrible sortie de route alors qu'une 4ème place générale était à portée de main.

Ils seront toutefois champions de la province de Namur en RallySprint cette année là.
Champions oui ! Mais sans voiture !

Qu'à cela ne tienne la popularité de Pascal à déjà bien dépassé les
frontières du cercle familial puisque les jeunes du village d'Aisemont que l'on surnomme les "Gadis" se cotiseront pour faire rouler leur copain acrobate.
C'est donc aux commandes d'une Opel ascona sponsorisée par les "Gadis" que Pascal participe au critérium B. Alen.
Prestation qui se soldera par un abandon.

Suite à cet abandon Pascal fera une dernière infidélité à l'escort en
participant (où ?) au volant d'une autre opel ascona ( la voiture de Luc Gillard, le père de Nicolas Gillard )

Malgré ces quelques participations en Opel, la ford escort reste toujours dans le coeur de Pascal, d'ailleurs, il se porte acquéreur de l'ancienne caisse de Johnny Lizin.
Il roulera pendant deux ans avec Benôit son meilleur ami à bord de cette auto. Toutefois le poids des années commence à se faire de plus en plus pesant sur cette voiture.

C'est pourquoi Pascal se décide à monter lui même sa propre escort de
rallye.
Cette nouvelle auto sera équipée de tirants et d'amortisseurs verticaux comme sur les anciennes groupe 4 d'usine.
Au commande de cette voiture Pascal particpera aux épreuves qui lui sont familières comme le rallye de Mettet, le circuit des ardennes ...

Mais grace à l'expérience acquise en montant cette première voiture, Pascal ne pense plus qu'à une chose, en construire une autre encore meilleure !
Une voiture qui ressemblerait à celle de son idole Robert Droogmans.

Dès les premières courses cette voiture permetera à Pascal d'exprimer tout son talent, en effet lors de la première sortie de l'auto au rallye des Genêts 1997, Pascal terminera 10 ème au général.
Les bons résulats continueront à tomber et au fil des épreuves l'auto ne cesse de progresser le pont d'origine est remplacé par un gros pont Atlas et pour la saison 1998, un nouveau moteur équipe l'escort blanche.

Ce nouveau moteur répond parfaitement aux éspérance du pilote désormais préparateur puisqu'il termine 5ème du Rallysprint de Pessoux et 1er pilote escort devant des pilotes tels que Antoine et Mayné.
Le rallye de Sombreffe sera également une épreuve où Pascal se mettra en évidence puisqu'avant son abandon sur bris de boîte il occupait la 1ère place au général.

Mais le plus beau reste à venir: le rallye de Mettet 1998.
Sur un parcours qu'il connaît bien, aux commandes d'une voiture au top et copiloté par son pote "Pitivier", Pascal espère bien signer une grosse perf sur ce rallye.
Malheureusement pour lui le début de rallye se déroule sous un soleil de plomb et les voitures plus puissante le distancent d'entrée de jeu.
Quand soudain lors des boucles suivantes, la pluie commence à faire son apparition, c'est à ce moment que Pascal passe à l'offensive et les 1er temps scratch commencent à s'enchainer.
A tel point qu'a l'arrivée Pascal se retrouvera 2ème au général à seulement quelques secondes de la référence Raymond Horgnies, soulignons aussi que Pascal à réalisé 7 temps scratch sur les 16 spéciales du rallye !

Les saisons suivantes se dérouleront sans le pilote à la spectaculaire
escort blanche car pour des raisons professionelles Pascal est contraint de ranger le casque pendant quelques temps.

Mais en 2001, notre homme est de retour au volant de l'escort qui a encore évolué puisqu'elle est équipée d'un moteur 16 soupapes.
La voiture ne laisse personne indifférent puisqu'elle porte exactement les mêmes couleurs que les fameuses escorts Rhotmans championnes du monde !
Pascal est gonflé à bloc et décidé à faire une belle saison, cela fait
plusieurs années qu'il n'a plus roulé.
Alors que tout allait pour le mieux lors du circuit des ardennes, Pascal sortira de la route dans la dernière spéciale, non sans avoir signé plusieurs temps scratch.

La voiture est abimée mais réparable, Pascal et son équipe de copains répareront l'escort et la rendront tout aussi belle qu'avant l'accident. Cette fois la livrée Rothmans à cédé sa place à
une superbe déco Cossak's. La nouvelle déco n'est autre qu'uns réplique de l'escort de Roger Clarck
qui à remporté le rac rally 1976.

Pascal fait son retour au rallye de Gingelom toujours épaulé par "Pitivier", il terminera 7ème au général.
Le mémorial B.Muller sera le théatre d'une superbe bagarre pour la victoire entre Pascal et Nicolas Gillard.
Mais cette fois Pascal devra s'incliner et terminera 2ème face un Nicolas Gillard survolté.

Ensuite à lieu le RS de Pessoux, où Pascal occupe une très belle 4 ème place provisoire, juste en embuscade derrières les 2 porsche de Pascal et Jean-Marc Gaban.Mais dans la dernière boucle Pascal sera victime d'une terrible sortie de route. L'escort est complètement detruite!

Pas démotivé pour autant, Pascal se remet à l'ouvrage et entame la construction d'une nouvelle caisse.
Cette voiture sera la plus aboutie des réalisations de Pascal, hormis la mécanique tout est semblable à une véritable groupe 4.

la première course de cette voiture sera aussi l'occasion pour Maryline son épouse de copiloter Pascal pour la première fois.
Ils termineront le rallye de Sombreffe 2ème en D4, 1er de classe et Maryline remportera la coupe des dames dès sa premirère participation !

La 2ème course de cette nouvelle voiture permettra à Pascal de remporter sa première victoire au général au RS de Gerpinnes. Soulignons que cette épreuves se déroulait sous une pluie battante et que l'escort 2 roues motrices devance plusieurs voitures à 4 roues motrices plus efficaces sur ce type de terrain.
Pas de doutes, la voiture est bien née et notre homme sait la faire aller.

En 2004, Pascal décide de participer à plusieurs rallyes du championnat inter-provincial :
Le rallye des Ardennes, le salamandre, les boucles de la Semois, le rallye de Sombreffe.

Cette année l'objectif reste le même, participer à de beaux rallyes tout en alliant spéctacle et résultat.

Le circuit des ardennes avait bien débuté, puisque Pascal occupait une 7ème place provisoire devant la BMW compact d'Hubert Deferm avant d'abandonner suite à des problèmes de boîte de vitesse.

Le programme de Pascal pour le reste de la saison devrait être constitué du rallye de la salamandre ainsi que quelques autres épreuves inter-provinciales.

Enfin, pour les saisons à venir Pascal ne perd pas de vue la possibilité de rouler avec un moteur encore plus performant
qui lui permettrait de briguer régulièrement les avant-postes.

De toutes manières, tant que ces escort qu'il aime tant seront accéptées en rallyes nous retrouverons notre "Gadis" volant
sur les épreuves de notre pays.